Un arbre de la liberté en hommage à Samuel Paty

Jeudi 10 décembre, un arbre de la liberté-laïcité a été planté à l’entrée du collège Nicolas-Jacques Conté en mémoire de Samuel Paty.

Cet arbre, un Ginko Biloba, fut le premier arbre à repousser après le bombardement atomique d’Hiroshima, le 6 août 1945. C’est une espèce résistant à toutes les épreuves depuis l’ère du Jurassique.

De nombreux élèves étaient présents pour cet événement. Madame Charles, la Principale du collège a donné un discours afin de commémorer à la fois les 115 ans de la loi de séparation des Églises et de l’État et la mort de Samuel Paty, assassiné au nom de la liberté d’expression le 16 octobre 2020.

La commémoration s’est terminée par la Marseillaise, entonnée par les élèves de sixième. Monsieur Jumel, professeur d’histoire géographie à l’initiative de cette commémoration, souligne que « la plantation de cet arbre est le symbole de la vie, de la résistance et du courage et montre l’attachement de la communauté éducative à ce principe républicain qu’est la laïcité ».

Cet événement symbolique s’inscrit dans une démarche de réflexion plus longue. Elle a démarré avec les temps d’échanges ayant eu lieu dans tous les établissements scolaires suite à l’assassinat de l’enseignant de Conflans-Saint-Honorine. Cette réflexion s’est prolongée à l’occasion d’une exposition sur la laïcité qui a servi de support pédagogique aux cours de sixième et de troisième de Monsieur Jumel.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)